loading...
 
 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Créé par / Created by
 

Blog `greek crisis`

 

Historien et ethnologue, je suis un témoin actif du temps des transformations, suivant un regard, à la fois ethnographique et de chroniqueur/analyste. Ayant vécu en France durant plusieurs années, en menant en parallèle mes enquetes de terrain et mes recherches  en Grèce, notamment sur le quotidien vécu et pratiqué des recrus grecs, entre 1916 et 1923, surtout, à travers leurs écrits personnels (lettres aux "marraines de guerre", carnets personnels, gazettes du front) je poursuis mes investigations tournées vers nos réalités contemporaines.

Ma démarche se situe également aux confins de l'identité, de l'ethnicité et de la différence, qui plus est, dans un contexte mondialisant d'interconnexions économiques culturelles et des frictions y afférentes à travers lesquelles la «faillite» économique grecque ne semble point constituer un cas à part. C'est ainsi que le quotidien, les stéréotypes, l'imaginaire, les petits gestes, les significations des échanges, mots, regards, sentiments et les relations interpersonnelles à travers tout un pays et ses «petites histoires», se transforment à une vitesse qui rappelle aux historiens les entrées en guerre ou les périodes d'occupation. Car un jour de mai 2010, le Fond Monétaire International, l'Union Européenne et la Banque centrale Européenne ont fait irruption dans la vie quotidienne et dans la vision du futur des Grecs. La mise sous tutelle du pays par Troïka, modifient les existences et les comportements. Il y a un avant et un après. En somme, un "vent mauvais", un poison ambiant, la mise à mort des petites et des grandes habitudes une mutation collective rapide, suspendue à la perte des repères.

La portée des événements grecs sur les affaires planétaires semblerait minime, et pourtant, tout le monde ressent cette nouvelle situation, potentiellement imprévisible et gravement inconnue. Saisir ces moments, ces instants, les faits et gestes du quotidien, apporter le minimum nécessaire de profondeur historique sur la sociabilité changeante, des attitudes et des représentations collectives de soi et des autres, et pouvoir ensuite "émettre" ces tranches de vie quotidienne depuis la Grèce, à destination du monde francophone, voilà en somme ma démarche, concrétisée notamment, à travers mon blog: greekcrisis.fr

Les mutations, quant à la situation actuelle des pays, comme à celle des peuples en Europe (et ailleurs) est rapide, au même titre que la recomposition des ensembles régionaux de la planète. Entre, la version « délibérément » euro-atlantiste de la mondialisation, puis, le processus de démondialisation bien en réaction à cette première, ainsi que l’émergence des alternatives au post-libéralisme à l’instar des BRICS et du bloc Eurasiatique, la Grèce, devient « ce poste avancé » dans cette destruction/recomposition forcée (entière ou partielle) des destins, des êtres, des liens, des représentations culturelles et politiques et enfin, de l’économie réelle. La crise économique actuelle n’est d’ailleurs que le début en réalité d’un processus beaucoup plus long historiquement, et autant plus imprévisible.


Depuis 2015, la tournure des événements « grecs » s’est accélérée, sous la chape de l’apparent immobilisme d’une « crise » devenue véritable régime politique et social, « dans l’urgence, en réalité géopolitique, la plus absolue que jamais ».

Depuis 2016, le blog Greek Crisis est partiellement traduit en espagnol et en italien (grâce au remarquable travail bénévole de ses amis), un aboutissement encourageant, preuve s'il en est de l’actualité (à changer ensemble) et de l'importance des thèmes abordés. Greek Crisis devient ainsi ce lien très particulier entre « le cas grec » détaillée au quotidien et analysé, et, le lectorat francophone et international, tout au long de cette période marquée par tant de moments paroxysmiques, par ses temps d’espoir comme de désespoir.

En somme, le blog « Greek Crisis », est cette lucarne en plein vis-à-vis face aux événements, une vision et analyse alors distincte de ce que proposent les médias dits « traditionnels ».

 

 

 

 

 

greece-terra-incognita

 
 Ελληνικά
Français
 
 
 
 
 
 
 
 
Dr Panagiotis Grigoriou